La plateforme d’information pour la prévention au cabinet médical

Dépendance aux jeux et à l’internet

Outils et informations destinés aux médecins et aux praticiens de la santé sur l’évaluation des risques, le conseil et l’intervention (précoce) en matière de troubles liés aux jeux d’argent et de hasard (JHA), aux jeux vidéo ou à Internet.

Contenu

Les addictions comportementales

Définition

Il s’agit de comportements pratiqués de manière excessive, qui surviennent avec un désir impératif et qui ne peuvent plus être complètement contrôlés par la personne concernée. Ils s’accompagnent d’une perte de liberté d’action et sont associés à de graves conséquences négatives.

  • le comportement se manifeste sous une forme excessive sur une longue période (typiquement au moins 6 mois) ;
  • il existe un désir irrépressible d’adopter ce comportement ;
  • le comportement est perçu comme gratifiant sur le moment ;
  • le comportement initialement gratifiant s’accompagne de conséquences de plus en plus désagréables au fur et à mesure qu’il progresse ;
  • on observe un phénomène de tolérance alors que le comportement prend de l’ampleur (besoin d’augmenter la fréquence ou l’intensité pour obtenir l’effet attendu) ;
  • on observe une perte de contrôle, restriction progressive des autres comportements quotidiens, des préoccupations quant à la préparation, l’exécution et la poursuite du comportement excessif ;
  • des symptômes de sevrage apparaissent ;
  • le comportement est poursuivi en dépit de ses conséquences négatives (sur le plan psychologique, social et sanitaire).

Les différentes formes d’addictions comportementales

La liste suivante se base sur la proposition de la commission d’experts mandatée par l’OFSP pour trouver une recommandation afin d’harmoniser les définitions et terminologies dans les documents institutionnels.

  • Jeux de hasard et d’argent (JHA)
  • Jeux sur ordinateur ou jeux vidéo
  • Conduites sexuelles et affectives (inclus la pornographie)
  • Médias sociaux
  • Achats compulsifs
  • Internet

À l’exception des troubles liés aux jeux de hasard et d’argent, l’état des connaissances et de la recherche est encore relativement modeste par rapport aux troubles liés à la consommation de substances. L’absence de définitions officiellement reconnues, de classifications diagnostiques claires et d’outils d’évaluation, implique que les chiffres pour la prévalence varient et ne sont souvent pas directement comparables.

Jeu excessif

Dépendance au jeu : “Gambling” ou “gaming” ?

On distingue deux catégories de jeux : les jeux d’argent (gambling) et les jeux vidéo (gaming). Cette distinction est importante sur le plan clinique, la prise en charge étant différente selon l’un ou l’autre trouble. Il convient donc, afin d’établir un diagnostic, de déterminer en premier lieu par une évaluation par lequel des troubles la personne est concernée.

Il est important de clarifier cette question lors du premier contact téléphonique, qui est généralement effectué par les assistant-e-s médicaux ou le secrétariat.

La dépendance aux jeux d’argent en ligne présente des similitudes avec la dépendance aux jeux vidéo

Les jeux d’argent en ligne, tout comme les jeux vidéo, sur PC, consoles ou smartphones, peuvent être utilisés en permanence, indépendamment du lieu et de manière anonyme.

Avec les nouvelles possibilités qu’offre le numérique, les différentes formes de jeux - les jeux d’argent (gambling) et les jeux vidéo (gaming) - convergent dans la mesure où les jeux vidéo utilisent de plus en plus des éléments des jeux d’argent classiques, comme les récompenses aléatoires et imprévisibles. Cela a conduit certains pays, comme le Japon, la Hollande et la Belgique à soumettre certains jeux vidéo à la législation sur les jeux d’argent. Les possibilités de plus en plus répandues de mises monétaires (micro-transactions) conduisent à ce que les joueurs-euses, surtout les adolescent-e-s, utilisent des centaines voire des milliers de francs pour les jeux sur ordinateur, comme en témoignent les demandes d’aide auprès des centres spécialisés.

Troubles liés à l'usage des jeux de hasard et d'argent (JHA)

Dans la pratique clinique ambulatoire de première ligne, on rencontre rarement des demandes d’aides spontanées liées aux JHA. Dans de nombreux cas, les proches perçoivent les premiers le comportement problématique de la personne qui joue, avant cette dernière. En ce sens, les proches jouent un rôle-clé pour motiver la demande d’aide de la personne qui joue. Le conseil et la collaboration avec les proches sont donc essentiels, comme pour la plupart des autres conduites addictives.

Les offres de JHA sont également de plus en plus pratiquées via les nouveaux médias et sont de plus en plus facilement accessibles. Cela concerne aussi bien l’offre légale que l’offre illégale.

Les offres de JHA en Suisse ont changé avec la nouvelle Loi sur les jeux d’argent (LJAr), entrée en vigueur le 1er janvier 2019, qui autorise uniquement les casinos en ligne nationaux en Suisse, avec un blocage des adresses IP des offres de jeux en-ligne non-autorisées. Il est à noter que ce blocage peut néanmois être aisément contournés, notamment par l’intermédiaire d’un relais de connexion basé à l’étranger (dénommé aussi “VPN”).

Dans le secteur des loteries et des paris sportifs, Swisslos et la Loterie romande (LoRo), qui se partagent leur exploitation en Suisse, proposent également de plus en plus d’options de jeux en ligne.

Les troubles liés à l'usage d'Internet

Les troubles liés à Internet, parfois dénommé « cyberaddiction », désignent une utilisation excessive de services, de contenus ou d’applications internet non spécifiques, et la perte de contrôle de leur consommation.
Les principaux domaines concernés sont les suivants :

  • Jeux en ligne (gaming)
  • Médias sociaux (médias sociaux)
  • Comportements sexuels et affectifs dont la pornographie en ligne

Outils

... pour les médecins, AM et CMA

Algorithmus-Geldspielsucht.png
Algorithme Addiction aux jeux d'argent

Aperçu de l’algorithme pour l’addiction aux jeux d’argent.


LIE-BET.png
Lie-Bet-Questionnaire

2 questions pour clarifier s’il y a matière à investiguer.


Matériel à remettre aux patient-e-s

Autotest-jeux-hasard-argent.png
Autotest Jeux de hasard

Brochure et autotest : « Vous aimez les jeux de hasard et d’argent ? »


EvalComportJeu.png
Evaluation du comportement vis-à-vis des JHA

Evaluation des difficultés à contrôler son comportement vis-à-vis des jeux de hasard et d’argent, selon la nomenclature internationale des maladies DSM-5.


Brochure-proches.png
Un-e proche qui joue trop ?

Brochure et test pour les proches.


Offres régionales

Vous trouverez ici des offres spécialisées dans la domaine de la dépendance aux jeux et à l’internet dans votre région.

Dépendence aux jeux et à l'internet

Module de formation

Au cours de ce module de formation continue, vous aborderez les connaissances actuelles sur la dépendance aux jeux et à l’internet, vous vous familiariserez avec des méthodes qui ont fait leurs preuves dans la pratique aussi bien en matière de conseil que d’interventions (précoces) et vous aurez la possibilité de vous exercer à les appliquer.

En savoir plus

Documents complémentaires

Sites web complémentaires