La plateforme d’information pour la prévention au cabinet médical

Suicidalité

Contenu

La suicidalité doit être abordée directement, ouvertement et avec des mots concrets à tout moment.

Le dépistage du risque suicidaire au moyen de la question d’alerte est indiqué en cas de :

  • présence de symptômes dépressifs, p. ex. désespoir, manque de perspectives, retrait social ;
  • évocations d’idées noires par le biais d’expressions indirectes, p. ex. « J’aimerais ne plus me réveiller le matin / ne plus être en vie » ;
  • d’une maladie physique ou psychique qui entraîne des restrictions importantes ;
  • perte importante sur le plan social ou présence de facteurs de stress psychosociaux majeurs ;
  • modification soudaine de l’état, p. ex. au cours d’une maladie psychiatrique (détérioration ou amélioration) ;

Surtout en cas d’antécédents de tentatives de suicide ou d’événements suicidaires dans l’entourage familial ou social.

La question d’alerte peut être formulée ainsi :

« Les gens qui se trouvent longtemps dans des situations aussi difficiles que la vôtre peuvent en venir parfois à douter du sens de rester en vie. Vous est-il arrivé dernièrement de penser que vous ne vouliez plus vivre ? »

Si la réponse à la question d’alerte est affirmative, une exploration plus approfondie des pensées, projets ou actions suicidaires dans le cadre d’un entretien individuel s’avère nécessaire. Si la personne refuse le traitement adapté au risque suicidaire qu’elle présente, il convient d’envisager de lui imposer un placement dans un hôpital psychiatrique à des fins d’assistance (PAFA).

Outils concernant la suicidalité

... pour les médecins, AM et CMA (4)

Resource screenshot
Elaboration d'un plan d'urgence

Instruction pour l’élaboration d’un plan d’urgence.


Resource screenshot
Exploration des pensées, projets ou actions suicidaires

Proposition de questions pour l’exploration plus approfondie des pensées, projets ou actions suicidaires.


Resource screenshot
Risque de suicide et recommandation d'action

Liste des facteurs de risque, tableau pour déterminer le risque de suicide avec les recommandations d’action correspondantes.


Resource screenshot
Soutenir les proches de personnes suicidaires

Recommandations au personnel soignant des soins psychiatriques.

Vers le document (PDF, 10 pages)

Matériel à remettre aux patient-e-s (3)

Resource screenshot
Parler peut sauver

Informations pour les personnes concernées et les proches.

Vers le document (PDF, 9 pages)

Resource screenshot
Plan d'urgence

Pour les personnes ayant des pensées suicidaires.

Vers le document (PDF, 4 pages)

Resource screenshot
Séjour hospitalier pour personnes en crise suicidaire

Informations pour les proches.

Vers le document (PDF, 20 pages)

Suicidalité chez les enfants et les adolescent-e-s

Les pensées suicidaires et les suicides accomplis peuvent également tout à fait survenir chez les enfants et les adolescent-e-s. En cas de symptômes dépressifs, il convient toujours d’évaluer individuellement les idées noires. La suicidalité doit être abordée ouvertement, sans crainte et de manière directe.

Indications de la présence éventuelle de tendances suicidaires :

  • retrait social ;
  • apparence négligée ;
  • modification comportementale significative (atypique pour la personne en question) ;
  • négligence des tâches et de la vie quotidienne ;
  • abus de substances ;
  • symptômes de dépression ;
  • diminution des performances ;
  • préoccupations intensives sur le thème de la mort (dessins, lectures) ;
  • antécédents personnels de tentatives de suicide ou tentatives de suicide dans l’entourage.

Outils concernant la suicidalité chez les enfants et les adolescent-e-s

... pour les médecins, AM et CMA (1)

Resource screenshot
Exploration et interventions thérapeutiques

Proposition de questions pour l’exploration plus approfondie des pensées, projets ou actions suicidaires chez les enfants et les adolescent-e-s.


Sites web complémentaires